• en
  • fr
  • pt-br
  • es

Avocats : une solution d’irrigation innovante augmente les rendements et la qualité des exportations.

par | Fév 27, 2019 | Non classifié(e) |

Aucun autre fruit n’a connu une croissance de popularité aussi exponentielle que l’avocat autrefois méconnu. Les grands favoris de la catégorie des « super aliments» sont riches en fibres, en vitamines et en graisses saines. Cela n’a pas été toujours le cas. En 1915, la California Avocado Association a déploré : « Pourquoi la valeur extraordinaire de ce fruit n’a-t-elle pas été reconnue plus tôt et pourquoi les vergers n’ont-ils pas été plantés il y a des années pour approvisionner les marchés ? Eh bien, c’est finalement ce qui s’est passé au début du 21ème siècle. La production mondiale a doublé depuis 2000 et la demande ne montre aucun signe de ralentissement, le marché américain ne devant représenter que 23 milliards de dollars d’ici 2027. Selon les statistiques, le Mexique reste en tête avec 45 % de la production mondiale d’avocat ; la République Dominicaine, le Pérou, la Colombie et l’Indonésie se classant parmi les 5 premiers. La demande étant à son plus haut niveau, les producteurs engrangent de l’argent et les fermes d’avocats poussent dans de tout nouveaux endroits, comme dans le Sud-Ouest de la Chine.

Cependant, les avocatiers sont des cultures pérennes et nécessitent donc de l’eau toute l’année. C’est pourquoi il a fallu si longtemps pour que sa culture soit un succès dans le monde entier (et ce, pas avant l’avènement de l’irrigation au goutte-à-goutte qui a réellement rendu efficace l’irrigation toute l’année).

Les statistiques officielles du gouvernement chilien montrent qu’il faut en moyenne 389 litres d’eau par kilo d’avocat (bien qu’il faille préciser que ce n’est pas autant que ce que certaines statistiques ont indiqué en 2018 ; comme les avocats sont devenus plus populaires, ils ont également été politisés). Ils sont maintenant souvent cultivés dans des zones arides et semi-arides, ce qui signifie que la pénurie d’eau et une salinité élevée peuvent être des problèmes pour les producteurs. Que se passerait-il si une utilisation plus efficace de l’eau d’irrigation était possible, cela signifie-t-il que les producteurs de ces régions pourraient mieux utiliser leurs ressources limitées ?

Plusieurs études dans le monde ont prouvé que la technologie brevetée d’Aqua-4D facilite la croissance dans les zones de forte salinité, tout en permettant d’importantes économies d’eau dans diverses cultures (jusqu’à 30 %). Dans les cultures intensives en eau telles que le melon, cela s’est avéré être un facteur décisif pour augmenter les rendements tout en économisant une eau précieuse, comme ce fut le cas pour Agricola Famosa au Brésil. Tout cela est rendu possible par l’interaction du système Aqua-4D avec l’eau d’irrigation. Attaché facilement au stade final de l’irrigation (voir le diagramme ci-dessous), un signal électromagnétique finement calibré modifie subtilement la structure de l’eau. Le résultat ? Une meilleure dissolution des minéraux et des engrais à l’intérieur, ce qui signifie que la plante peut absorber plus efficacement ce dont elle a besoin pendant que des ions nocifs sont lessivés sous la zone racinaire. Les économies d’eau résultent alors d’une pénétration et d’une rétention améliorées dans le sol, quel que soit le type de sol. L’eau s’infiltre plus facilement dans les micropores, renforçant ainsi la structure racinaire et entraînant moins de pertes d’eau par percolation.

L’avocatier est une espèce particulière en ce sens qu’il aime les sols bien drainés mais ne tolère pas les « piedsmouillés » (accumulation de trop d’eau autour des racines). En outre, il est particulièrement sensible aux sels mais est souvent cultivé dans des zones arides particulièrement sujettes aux problèmes de salinisation.

Après avoir vu la solution efficace Aqua-4D pour résoudre ces problèmes dans d’autres cultures, un grand producteur d’avocat de Chincha a décidé en 2017 d’installer un système et de surveiller les effets sur ces fruits l’année suivante. Les résultats ont été au-delà de tout ce qu’il aurait pu imaginer. La société cultivait avec succès des avocats Hass sur plus de 300 ha, mais perdait une quantité importante de rendement à chaque récolte en raison de problème de salinité. Le producteur a décidé d’installer un système Aqua-4D et de surveiller les données comparatives sur deux parcelles adjacentes présentant des conditions identiques, l’une irriguée avec de l’eau traitée par le système Aqua-4D et l’autre avec de l’eau normale.

Les résultats de salinité ont montré de manière frappante une moindre concentration de sels en surface et une plus grande concentration de sels plus en profondeur (exactement ce à quoi on pourrait s’attendre de l’effet de lessivage du système Aqua-4D). Les cristaux de sel et les minéraux sont mieux dissous, la plante absorbe ce dont elle a besoin, tandis que des ions nocifs sont percolés sous la rhizosphère active :

Cela conduit non seulement à la santé des plantes mais à des fruits plus sains grâce à une absorption plus efficace de la plante et au fait qu’aucun lessivage supplémentaire n’est nécessaire, ce qui entraîne des économies d’eau.

Des mesures mensuelles de l’électro conductivité du sol (EC) ont été prises à différents niveaux. Comme le montrent les graphiques suivants, près de la surface, à une profondeur de 20 cm, l’EC diminue progressivement avec le temps. Plus bas, il y avait une augmentation constante de l’EC à 60 cm de profondeur sur la parcelle traitée par Aqua-4D.

Comme on pouvait s’y attendre, les sels ne s’accumulaient plus près de la zone racinaire, mais se rassemblaient plutôt à des profondeurs plus basses, hors d’état de nuire, grâce à l’amélioration des effets de lessivage naturel du système Aqua-4D.  L’amélioration du lessivage des sels, la réduction de la conductivité  du sol et un niveau optimisé d’éléments nutritifs ont entraîné une augmentation notable de la qualité et de la taille des fruits. Un échantillonnage pris sur le terrain d’un nombre égal de fruits pour chaque parcelle a montré les données suivantes :

Avec une augmentation du poids et de la qualité, des calculs financiers ultérieurs ont révélé que les avocatiers irrigués avec de l’eau traitée par le système Aqua-4D produisaient des avocats de meilleure qualité à l’exportation, ce qui augmenterait de 5 % les bénéfices totaux de la récolte  (données détaillées disponibles ici).  Enrique Rebaza, d’Aqua-4D, a supervisé l’étude et a fait remarquer que « le système Aqua-4D a été en mesure d’améliorer la taille et la qualité des fruits avec de meilleurs rendements et une qualité d’exportation accrue, comme il l’a été noté plus tard, la totalité des fruits  des parcelles ont été traités par le producteur.  ” Ayant prouvé son efficacité à résoudre ces problèmes de salinité, à économiser de l’eau et à accroître la qualité des exportations pour les producteurs d’avocats, Aqua-4D devrait aider davantage de producteurs du Sud, du Centre et de l’Amérique du  Nord  à maximiser leur potentiel de croissance en 2019.

Aqua4D résout les problèmes de bouchage et économise l’eau dans une serre florale française

      Morel Diffusion est un producteur de graines de cyclamen, connu dans le monde entier pour ses variétés colorées. Basé à Fréjus, dans le sud-est de la France, leur site s'étend sur 3 ha de serres verre et 5000m2 de tunnels dédiés à la R&D. Depuis de nombreuses...

Sénégal : Lutte à long terme contre les nématodes sans produits chimiques

      Pays : Sénégal   |   Culture: Haricots verts Après une perte de rendement persistante due aux nématodes et une volonté de passer à une agriculture plus durable, ces producteurs sénégalais se sont tournés vers le système Aqua-4D après avoir constaté ses succès...

Superbes économies d’eau dans le sud de l’Espagne – résultats

Une grande partie du travail d’Aqua-4D repose sur son équipe d’experts qui visite en permanence les sites des clients et se consultent pour optimiser l’irrigation afin de tirer le meilleur parti de la technologie. En octobre 2018, Hugo Gaignebet, ingénieur technique...

Les producteurs d’avocat chiliens innovent pour plus d’efficacité de l’eau

    Aujourd'hui, dix fois plus connu que dans les années 1980, l'avocat a été victime de son succès. Sa notoriété (en particulier chez les jeunes nés dans les années 2000) a attiré l'attention sur sa supposée empreinte eau au Chili, souvent dans des reportages qui...

Alberto Femenia sur les économies d’eau et le contrôle des nématodes en Argentine

    Alberto Femenia est assis devant nous avec un sourire tranquille, vêtu d'un sobre costume. C’est un véritable vétéran de l’agroalimentaire, qui dirige Casa Femenia depuis près d’un demi-siècle. C’est une entreprise familiale dans tous les sens du terme. Elle...

0 commentaires